enfonceur de portes ouvertes
   Homme qui se vante d’avoir pris le pucelage d’une foule de femmes — violées trois ou quatre cents fois par d’autres que par lui.

Dictionnaire Érotique moderne. . 1864.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Enfonceur de portes ouvertes — ● Enfonceur de portes ouvertes personne qui ne démontre que des vérités évidentes …   Encyclopédie Universelle

  • enfonceur — enfonceur, euse [ ɑ̃fɔ̃sɶr, øz ] n. • 1686; « personne qui approfondit » 1565; de enfoncer ♦ Enfonceur de porte(s) ouverte(s) : personne qui a l habitude de démontrer des évidences (cf. Enfoncer une porte ouverte). ● enfonceur, enfonceuse nom… …   Encyclopédie Universelle

  • enfonceur — ENFONCEUR. s. m. Il n est guère d usage que dans cette manière de parler proverbiale: Enfonceur de portes ouvertes, pour signifier, Un homme qui se vante d avoir fait une chose très facile, comme si elle eût été fort difficile …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • enfonceur — (an fon seur) s. m. Celui qui enfonce.    Fig. et familièrement. Un enfonceur de portes ouvertes, un fanfaron qui se vante de braver ou d avoir surmonté des obstacles, des périls imaginaires, ou d avoir séduit une femme déjà séduite. ÉTYMOLOGIE… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ENFONCEUR — s. m. Celui qui enfonce. Il n est guère usité que dans cette locution proverbiale et figurée, Un enfonceur de portes ouvertes, Un fanfaron, un homme qui se vante d avoir surmonté des obstacles qui n existaient pas …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ENFONCEUR, EUSE — n. Celui, celle qui enfonce. Il est surtout usité dans cette locution : Un enfonceur de portes ouvertes, Un homme qui se vante d’avoir surmonté des obstacles qui n’existaient pas ou qui n’existaient plus …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • enfonceuse — ● enfonceur, enfonceuse nom Familier. Enfonceur de portes ouvertes, personne qui ne démontre que des vérités évidentes. ● enfonceur, enfonceuse (expressions) nom Familier. Enfonceur de portes ouvertes, personne qui ne démontre que des vérités… …   Encyclopédie Universelle

  • porte — 1. porte [ pɔrt ] n. f. • 1080; porta 980; lat. porta I ♦ 1 ♦ Autrefois, Ouverture spécialement aménagée dans l enceinte d une ville pour permettre le passage. « Les portes de la ville sont monumentales et surmontées de trophées dans le goût du… …   Encyclopédie Universelle

  • porte — 1. (por t ) s. f. 1°   Ouverture pratiquée dans les murs d une ville, pour y entrer et en sortir (ce qui est le sens propre du latin porta). •   Thèbes le pouvait disputer aux plus belles villes de l univers ; ses cent portes chantées par Homère… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PORTE — n. f. Ouverture faite pour entrer dans un lieu fermé ou pour en sortir. Porte carrée, ronde, bâtarde, cochère, charretière. Porte de devant, de derrière. Porte secrète. Porte dérobée. Cette porte est trop basse. Le seuil d’une porte. La baie… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”