ça


ça
   ("cela").
   "Ça", c’est le vit; "ça", c’est le con; — "ça", c’est tous les agréments de la fouterie qu’on n’ose nommer, parce qu’ils s’appellent comme "ça". — "Faire ça", ou "cela", c’est faire l’amour. Faire "ci et ça", c’est faire "ça"... et autre chose.
   
   "Quand je suis sur" ça,
   "Mon plaisir ne se peut comprendre,
   Et, ma foi, sans" ça,
   "Que pourrais-je faire de" ça?
   "J’aime assez m’y reprendre,
   Pour arriver encore à" ça.
   "Afin de mieux m’étendre
   Sur ce beau sujet-là,
   Ah! que j’aime" ça!
   "Ce mot me plaît à la folie;
   Il semble déjà
   Que je suis à même de" ça.
   ("Gaudriole de 1834.")

Dictionnaire Érotique moderne. . 1864.


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.