boucher un trou
   , boucher une brèche, boucher une fente
   Introduire le membre viril dans le vagin d’une femme, sous prétexte d’en mastiquer les fissures.
   
   "Plus loin, j’ trouvons madam’ vot’ mère
   Sous not’ aumônier Goupillon;
   J’ dis: Vous bouchez un’ brèch’, not’ père,
   Par où pass’rait un bataillon."
   BÉRANGER.

Dictionnaire Érotique moderne. . 1864.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Boucher un trou — ● Boucher un trou combler un temps mort, un vide ou remplir une place laissée inoccupée …   Encyclopédie Universelle

  • trou — [ tru ] n. m. • mil. XIIIe; trau XIIe; lat. pop. °traucum, lat. médiév. attesté traugum, probablt d o. prélatine A ♦ 1 ♦ Abaissement ou enfoncement (naturel ou artificiel) de la surface extérieure de qqch. ⇒ cavité, creux, dépression, excavation …   Encyclopédie Universelle

  • trou — 1. (trou) s. m. 1°   Ouverture en creux faite dans un corps, à peu près aussi longue que large : ce qui la distingue de la fente, qui est plus longue que large. Boucher un trou. Cet enfant en tombant s est fait un trou à la tête, à la jambe. Il y …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • trou — TROU. s. m. Ouverture dans quelque chose. Grand trou. petit trou. faire un trou à la muraille, à un aix, à un plancher, un trou en terre. il y a un trou à vos bas, à vostre manteau. regarder par le trou de la serrure. les trous d une fluste. il… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • boucher — 1. (bou ché) v. a. 1°   Fermer une ouverture, un passage. Des chariots bouchaient le passage. Le conduit était bouché par une pierre. On boucha les fenêtres. Boucher les jours, les vues d une maison, en murer les fenêtres.    Boucher la vue, l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • boucher — 1. boucher [ buʃe ] v. tr. <conjug. : 1> • 1272; a. fr. bousche « touffe de paille (pour fermer) »; lat. pop. °bosca « broussailles » (→ bouchon), même rac. que bois ♦ Fermer (une ouverture). ⇒ clore, fermer , obturer. Boucher une bouteille …   Encyclopédie Universelle

  • TROU — n. m. Ouverture au travers d’un corps ou qui y pénètre à une certaine profondeur. Faire un trou dans une muraille. Creuser un trou en terre. Percer un trou dans du fer, du bois. Il y a un trou à vos bas, à votre manteau. Regarder par le trou de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • TROU — s. m. Ouverture faite dans un corps, et dont la largeur et la longueur sont à peu près égales ; ce qui distingue le Trou de la Fente, qui est une ouverture étroite et longue. Grand trou. Petit trou. Faire un trou à la muraille, à un ais, à un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • boucher — I. Boucher. s. m. Qui tuë le bestail, ou qui en vend. Estalier boucher. On dit figur. d Un homme cruel & sanguinaire, que C est un vray Boucher. II. Boucher. v. a. Fermer une ouverture en appliquant quelque chose dessus, ou en la remplissant.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • boucher — I. BOUCHER. v. a. Fermer une ouverture. Boucher un trou. Boucher un tonneau. Boucher une bouteille. Boucher une porte. Boucher une fenêtre. Se boucher le nez. Se boucher les oreilles. Se boucher les yeux. f♛/b] On dit, Boucher le passage, boucher …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”