bonnes fortunes
   Coups qu’un homme tire avec le sexe: autant de femmes, autant de bonnes fortunes.
   
   Une jeune fille dira sans rougir, d’un jeune homme: — Il a eu tant de bonnes fortunes. — Mais elle se croirait déshonorée si elle disait de lui: — Il a foutu tant de femmes. Et pourtant, c’est exactement la même chose.
   A. FRANÇOIS.
   
   "Chacun rencontre sa chacune,
   Nul ne fut sans bonne fortune."
   VOITURE.

Dictionnaire Érotique moderne. . 1864.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bonnes fortunes — ● Bonnes fortunes succès galants …   Encyclopédie Universelle

  • Avoir sa belle-mère en province quand on demeure à Paris et vice versa, est une de ces bonnes fortun… — Avoir sa belle mère en province quand on demeure à Paris et vice versa, est une de ces bonnes fortunes qui se rencontrent toujours trop rarement. См. Тещу в дом чорта в дом …   Большой толково-фразеологический словарь Михельсона (оригинальная орфография)

  • Impôt sur les grandes fortunes — Impôt de solidarité sur la fortune Pour les articles homonymes, voir ISF. L impôt de solidarité sur la fortune (ISF) est un impôt français payé par les personnes physiques et les couples détenant un patrimoine net supérieur à 790 000[1]… …   Wikipédia en Français

  • fortune — (for tu n ) s. f. 1°   Terme du polythéisme gréco romain. Divinité qui présidait aux hasards de la vie. Le temple de la Fortune. Les anciens représentaient la Fortune sous forme d une femme, tantôt assise et tantôt debout, ayant un gouvernail,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • fortune — [ fɔrtyn ] n. f. • XIIe; lat. fortuna « bonne ou mauvaise fortune » I ♦ 1 ♦ Vx ou littér. Puissance qui est censée distribuer le bonheur et le malheur sans règle apparente. ⇒ hasard, sort. Les caprices de la fortune. Être favorisé par la fortune …   Encyclopédie Universelle

  • fortuné — fortune [ fɔrtyn ] n. f. • XIIe; lat. fortuna « bonne ou mauvaise fortune » I ♦ 1 ♦ Vx ou littér. Puissance qui est censée distribuer le bonheur et le malheur sans règle apparente. ⇒ hasard, sort. Les caprices de la fortune. Être favorisé par la… …   Encyclopédie Universelle

  • BON — ONNE. adj. qui a pour comparatif Meilleur. Il se dit, tant au sens physique qu au sens moral, De ce qui a les qualités convenables à sa nature, à sa destination, à l emploi qu on en doit faire, au résultat qu on en veut obtenir, etc. Une bonne… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • бон фортюн — * bonne fortune. 1. Удача, успех. Приглашение ваше к обеденному столу на завтрашний день взъерошило желудок души моей, но, увы, этот желудок, за которым смиренным отшельником таится в местностях моего пуза, не может воспользоваться сею… …   Исторический словарь галлицизмов русского языка

  • bonne — BONNE. s. f. Femme chargée de veiller sur un enfant, de l amuser. Une bonne d enfant. Allez, petit, rejoindre votre bonne. f♛/b] On dit, Des contes de bonne; et, Il faut conter cela à quelque bonne, pour dire, À quelque femmelette.[b]Bonne… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • FORTUNE — s. f. Hasard, chance. La fortune des armes. En cas de fortune. Il court fortune d être un jour très riche. Il court fortune d y périr. Il court fortune de la vie. J en courrai la fortune. Fam., Courir la fortune du pot, S exposer à faire mauvaise …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”