accoler
    Faire l’acte vénérien, — dont le début est presque toujours une accolade mutuelle.
   ♦♦♦
   "Quand le jeune et charmant champion
   Accola la charmante Armide,
   Notre morpion se hâta
   De gagner la forêt humide
   Qui devant lui se présenta."
   B. DE MAURICE.
   ♦♦♦
   C’était un adieu que lui disaient toutes les femmes, filles et garces qu’il avait accolées.
   ("Moyen de parvenir.")

Dictionnaire Érotique moderne. . 1864.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • accoler — [ akɔle ] v. tr. <conjug. : 1> • fin XIe; de col « cou », p. ê. lat. pop. °accollare I ♦ Vx Embrasser en jetant les bras autour du cou. ⇒ accolade. Fig. et littér. Pronom. « Deux noirs papillons qui s accolent » (Colette). II ♦ Mod …   Encyclopédie Universelle

  • ACCOLER — v. a. Jeter les bras au cou de quelqu un en signe d affection. Il me vint accoler. On l emploie aussi comme verbe réciproque. Ils s accolèrent avec grande amitié. Il est familier et peu usité.  Accoler la cuisse, accoler la botte à quelqu un, Lui …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ACCOLER — v. tr. Jeter les bras autour du cou de quelqu’un en signe d’affection. Il me vint accoler. Ils s’accolèrent avec grande amitié. Il est peu usité. Accoler la cuisse, accoler la botte à quelqu’un, Lui embrasser la cuisse, la botte; ce qui était une …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • accoler — (a ko lé) v. a. 1°   Embrasser en jetant les bras autour du cou. •   .... Lors, se tournant vers moi, M accole à tour de bras..., RÉGNIER Sat. VIII. 2°   Accoler la cuisse, la botte à quelqu un, lui embrasser la cuisse, la botte, ce qui était une …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • accoler — vt. (deux maisons par un mur mitoyen) ; joindre : akoulâ (Albanais, Saxel, SAX.79a19), akolâ (Villards Thônes) ; wantâ (Giettaz), R. Joindre …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • s'entr'accoler — entr accoler (s ) (an tra ko lé) v. réfl. S accoler réciproquement. HISTORIQUE    XIIIe s. •   [Ils] S entr acoloient et baisoient, la Rose, 8471.    XVe s. •   Si s entr accolerent et firent grant chere, FROISS. II, II, 117 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • entr'accoler — s Entr accoler …   Thresor de la langue françoyse

  • accolade — [ akɔlad ] n. f. • déb. XVIe; de accoler, ou provenç. accolada I ♦ 1 ♦ Le fait de mettre les bras autour du cou. ⇒ embrassade. Donner, recevoir l accolade. 2 ♦ Hist. Coup donné avec le plat de l épée sur l épaule, accompagné d un « léger… …   Encyclopédie Universelle

  • accolement — [ akɔlmɑ̃ ] n. m. • 1842; « étreinte » 1213; de accoler ♦ Rapprochement de deux choses accolées. ● accolement nom masculin Littéraire. Action d accoler deux choses. ⇒ACCOLEMENT, subst. masc. I. [En parlant de pers.] A. Vx. Accolader. B. Néol.… …   Encyclopédie Universelle

  • racoler — [ rakɔle ] v. tr. <conjug. : 1> • 1750; « embrasser de nouveau » XIIe; de re et accoler 1 ♦ Vx Enrôler par force ou par ruse, en violation déguisée du principe de l engagement volontaire. Racoler des soldats. ⇒ engager, recruter. 2 ♦… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”