sentimentage
   Amour plus platonique que physique, qui exclut l’infidélité et le plaisir au profit de je ne sais quel idéal ridicule — bon pour les romans et pour les pensionnats de demoiselles.
   
   Mais s’il allait souhaiter quelque préférence exclusive, se croire offensé de mes inévitables infidélités, perdre de vue que je suis aphrodite, et vouloir m’assujettir à son sentimentage?
   A. DE NERCIAT.

Dictionnaire Érotique moderne. . 1864.

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”