raille
   Agent de police, redouté des filles qui font le trottoir.
   
   "Cela nous avertit qu’il flâne en ce quartier
   Un raille dont il faut d’abord se méfier."
   L. PROTAT.

Dictionnaire Érotique moderne. . 1864.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • raille — ⇒RAILLE, subst. masc. ou fém. Arg., vx A. Au masc. Mouchard de la police. Synon. cogne. C est dans la rue du Mail Où j ai été coltigé [empoigné], Maluré, Par trois coquins de railles (HUGO, Dern. jour condamné, 1829, p. 81). Méchant petit raille… …   Encyclopédie Universelle

  • raillé — raillé, ée (râ llé, llée, ll mouillées) part. passé de railler. •   Un Dieu raillé et moqué dans le palais d Hérode par des courtisans impies, BOURDAL. Myst. Pass. de J. C. t. I, p. 176. •   Ne désespérez point le très vieux et très raillé… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • raillé — Raillé, [raill]ée. part …   Dictionnaire de l'Académie française

  • raille — (râ ll ) s. f. Outil pour remuer la braise d un fourneau.    Rateau à long manche dont on se sert dans les salines. ÉTYMOLOGIE    Lat. radula, racloir …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • raillé —    Il se dit des étoffes, dont le tissu est relâché, ou effilé; dites, éraillé , adj.: mon jupon est tout éraillé …   Dictionnaire grammatical du mauvais langage

  • raille — Mouchard …   Le nouveau dictionnaire complet du jargon de l'argot

  • railler — [ raje ] v. tr. <conjug. : 1> • 1636; « plaisanter » 1462; a. provenç. ralhar « plaisanter »; lat. pop. °ragulare, du bas lat. ragere « braire » 1 ♦ Littér. Tourner en ridicule par des moqueries, des plaisanteries. ⇒ brocarder, moquer,… …   Encyclopédie Universelle

  • railleur — railleur, euse [ rajɶr, øz ] n. et adj. • 1464; railleresse 1410; de railler 1 ♦ Personne qui raille, aime à se moquer. ⇒ ironiste. « Les railleurs s égayaient là dessus à nos dépens » (Lesage). 2 ♦ Adj. Qui raille, exprime la moquerie. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • railler — RAILLER. v. a. Tourner en plaisanterie, tourner en ridicule. Railler agreablement quelqu un, le railler trop fortement, le railler cruellement. il raille tout le monde. il raille ses meilleurs amis. on l a fort raillé de cela, de cette action. il …   Dictionnaire de l'Académie française

  • RAILLER — v. a. Plaisanter quelqu un, le tourner en ridicule. Railler quelqu un agréablement, adroitement, délicatement, finement, grossièrement. Il ne peut souffrir qu on le raille. Il raille ses meilleurs amis. On l a beaucoup raillé là dessus. Il s… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”