putain
   Professeur femelle de philosophie horizontale.
   
   "Il m’est comme aux putains malaisé de me taire."
   RÉGNIER.
   
   "De toutes ses putains la Lebrun entourée."
   L. PROTAT.
   
   "J’avais résolu dans l’âme,
   Pour n’être plus libertin,
   De prendre une honnête femme
   Qui ne fût pas trop putain."
   COLLÉ.
   
   "Les marbres de nos Tuileries,
   Eux-mêmes se sentent atteints
   Par toutes les galanteries
   Que nous débitons aux putains."
   ("Parnasse satyrique.")
   
   Et tu m’ laisses... — Faut-y pas t’ tenir compagnie? Merci! — Sans rien et les manches pareilles? Eh ben, c’est gentil! — Pas l’ temps. — Me v’là putain pour l’honneur.
   H. MONNIER.
   
   Auquel les grandes dames et princesses faisant état de putanisme étudiaient comme un très-beau livre.
   BRANTÔME.
   
   "Tu as voulu me pourchasser,
   Mâtine, pour te putasser."
   THÉOPHILE.
   
   "Toutes estes, serez ou fustes,
   De fait ou de volonté putes."
   JEAN DE MEUNG.
   
   Car aussi bien que vous j’eusse fait l’amour, et j’eusse été pute comme vous.
   BRANTÔME.
   
   "Pute, où avez-vous tant été?
   Vous venez de vo puterie."
   ("Anciens Fabliaux.")

Dictionnaire Érotique moderne. . 1864.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • putain — [ pytɛ̃ ] n. f. • 1120; cas régime en ain de l a. fr. put → pute 1 ♦ Péj., vulg. Prostituée. ⇒ pute. Je rencontre « une petite putain, peinte et poudrée » (Duhamel). « La Putain respectueuse », pièce de Sartre (cf. Une respectueuse). 2 ♦ Péj.,… …   Encyclopédie Universelle

  • putain — putain, putasse ou pute n.f. Prostituée. □ adj. Qui cherche à plaire : Ce qu il est putain ! / Putain ! Exclamation marquant l étonnement, la malédiction : Putain de temps ! …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Putain ! — ● Putain ! exclamation de colère, d étonnement, etc. : Putain ! elle est super ta bagnole ! …   Encyclopédie Universelle

  • putain — PUTAIN. s. f. Fille ou femme prostituée …   Dictionnaire de l'Académie française

  • putain — (pu tin) s. f.    Terme grossier et malhonnête. 1°   Prostituée. •   Le duc d Orléans me dit que je pouvais compter qu il n y aurait plus de soupers de roués et de putains, SAINT SIMON 481, 248. •   Sanci, étant surintendant des finances sous… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • putain — Ce mot est tellement fréquent qu’il sert de ponctuation verbale et qu’il en a perdu sa grossièreté originelle. Il exprime généralement l’étonnement, mais aussi le mécontentement, l’admiration, etc. Langage très familier. • Putain qu’il est tard!… …   Le petit dico du grand français familier

  • Putain — Prostitution Sexologie et sexualité Sexualité Sexualité humaine Amour Libido …   Wikipédia en Français

  • putain — Une Putain, Prostibulum, Scortum, Meretrix, Mercenariae stipis ancilla. Se deffaire d une putain, Auellere se a meretrice …   Thresor de la langue françoyse

  • PUTAIN — s. f. Terme injurieux et malhonnête, qui signifie, Prostituée …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PUTAIN — n. f. Terme injurieux et bas qui signifie Prostituée …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”