prendre ses ébats


prendre ses ébats
   Faire l’acte vénérien.
   
   "Cette putain ne manque pas,
   Car la nuit prenant ses ébats
   Avecque lui dedans sa couche."
   THÉOPHILE.
   
   "Quand, dans nos amoureux combats,
   Nous aurons pris nos ébats,
   Nous dormirons au bruit des eaux."
   ("La Comédie des chansons.")
   
   Ayant assez de loisir pour prendre leurs ébats ensemble à une autre heure.
   CH. SOREL.
   
   "C’est de cette façon que Blaise et Péronnelle
   Prirent ensemble leurs ébats."
   LA FONTAINE.
   
   "Blaise le magister, le marguillier Lucas
   M’ont juré sur leur conscience,
   Que quand tu voulais prendre avec eux tes ébats,
   Tu les payais toujours d’avance."
   F. BERTRAND.

Dictionnaire Érotique moderne. . 1864.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • prendre — [ prɑ̃dr ] v. <conjug. : 58> • 980; lat. prehendere I ♦ V. tr. A ♦ Mettre avec soi ou faire sien. 1 ♦ Mettre dans sa main (pour avoir avec soi, pour faire passer d un lieu dans un autre, pour être en état d utiliser, pour tenir). Prendre un …   Encyclopédie Universelle

  • ébats — nmpl., action de s ébattre ; mouvements folâtres : ébà (Albanais.001), R.2, D. => Chose, Temps. E. : Cambrer (Se), Évolution, Vautrer (Se). A1) prendre ses ébats : prêdre sôz ébà (001), R.2 …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ébat — ● ébat nom masculin (de s ébattre) En horlogerie, synonyme de jeu. ● ébat (synonymes) nom masculin (de s ébattre) Synonymes : jeu ⇒ÉBAT, subst. masc. Gén. au plur. [Appliqué le plus souvent aux enfants] Jeu, divertissement qui consiste à se… …   Encyclopédie Universelle

  • ébat — (é ba ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel, l s se lie : des é ba z animés ; ébats rime avec pas, mâts, etc.) s. m. 1°   Mouvements folâtres du corps. •   L enfant.... Avecques ses pareils se plaît en ses ébats, RÉGNIER Sat …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Ophicléide — Sur les autres projets Wikimedia : « ophicléide », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Ophicléide L ophicléide est un instrument de la famille des cuivres. L étymologie du mot provient du grec ophis qui s …   Wikipédia en Français

  • ÉBAT — s. m. Passe temps, divertissement. Prendre ses ébats. Il est familier, et ne s emploie guère qu au pluriel …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ÉBAT — n. m. Action de s’ébattre. Il ne s’emploie plus au singulier qu’en termes de Chasse. Mener les chiens à l’ébat, Les faire sortir du chenil pour les mener dans un endroit où ils ont plus de liberté. Au pluriel, il ne subsiste plus guère que dans… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ébat — ÉBAT. s. m. Passe temps, divertissement. Prendre ses ébats. Il n est plus que du style familier, et ne se dit guère qu au pluriel …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • cambrer — vt. kanbrâ vt. (Villards Thônes). A1) se cambrer, se dresser // se redresser en bombant le torse, faire le fier, lever // relever cambrer la tête (ep. des personnes) : s adrèfî vp. (Albanais.001, Moye), s ardrèssî (001, Ansigny) ; s arguilyî… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • calandrejar — calandreja prendre ses ébats; s ébattre; se réjouir …   Diccionari Personau e Evolutiu


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.