PATINER
   Badiner — d’une façon indécente.
   
   S’approchant des comédiennes, il leur prit les mains sans leur consentement et voulant un peu patiner.
   SCARRON.
   
   Car les provinciaux se démènent fort et sont grands patineurs.
   SCARRON.
   
   Ah! doucement, je n’aime point les patineurs.
   MOLIÈRE.
   
   "Mais quand Bacchus vient m’attabler
   Près de fille au gentil corsage,
   Je me plais à gesticuler:
   J’aime beaucoup le patinage."
   L. FESTEAU.
   
   "Parfois il lui suffit de voir, de patiner,
   De poser sur la motte une brûlante lèvre:
   Il satisfait ainsi son amoureuse fièvre."
   L. PROTAT.
   
   "Les petites paysannes
   Qu’on patine au coin d’un mur,
   Ont, plus que les courtisanes,
   Fesse ferme et téton dur."
   DE LA FIZELIÈRE.
   
   Tandis qu’elle lui fait cela, elle le baise, coulant sa main sur son engin, qu’elle prend dans la braguette, et, quand elle l’a patiné quelque temps, elle le fait devenir dur comme un bâton.
   MILILOT.
   
   Quand ils ont tout mis dans la nôtre, ils se délectent encore, en faisant, à nous sentir la main qui leur patine par derrière les ballottes.
   MILILOT.
   
   "Parmi les catins du bon ton,
   Plus d’une, de haute lignée,
   A force d’être patinée
   Est flasque comme du coton."
   E. DEBRAUX.

Dictionnaire Érotique moderne. . 1864.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • patiner — 1. (pa ti né) v. n. 1°   Glisser sur la glace avec des patins. 2°   Se dit d une locomotive dont les roues tournent sur place, n ayant pas une prise suffisante pour communiquer un mouvement de translation à tout le convoi.    Il se conjugue avec… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • patiner — PATINER. v. a. Manier indiscretement & malproprement. Ces fruits ont perdu toute leur fleur, on les a trop patinées. Patiner, se dit aussi, d Un homme qui touche, qui manie indiscretement les bras & les mains d une femme …   Dictionnaire de l'Académie française

  • patiner — 1. patiner [ patine ] v. tr. <conjug. : 1> • 1408; de patte ♦ Vx Manipuler; caresser. ⇒ peloter. patiner 2. patiner [ patine ] v. intr. <conjug. : 1> • 1732; de patin 1 ♦ Glisser sur la glace avec des patins. Apprendre à patiner. Par… …   Encyclopédie Universelle

  • PATINER — v. n. Glisser sur la glace avec des patins. Dans les pays froids, c est un divertissement commun pendant l hiver que de patiner, d aller voir patiner …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • patiner — v.t. Caresser. □ se patiner v.pr. S enfuir …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • PATINER — v. a. Manier indiscrètement. Ces fruits ont perdu toute leur fleur, on les a trop patinés.   Il signifie aussi, Prendre et manier les mains et les bras d une femme. En ce sens, il est libre et vieux. PATINÉ, ÉE. participe …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PATINER — v. tr. T. d’Arts Enduire un objet d’une substance qui lui donne l’apparence d’une patine naturelle …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • patiner — vi. => Glisser …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • se patiner — ● se patiner verbe pronominal être patiné verbe passif Se recouvrir naturellement d une patine …   Encyclopédie Universelle

  • fourrager —    Patiner une femme; essayer d’introduire son membre dans son aimable hiatus.        Eh bien! eh bien! où vas tu comme ça?... Qu’est ce que tu fourrages là dedans?    HENRY MONNIER …   Dictionnaire Érotique moderne

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”