mouiller
   Faire l’acte vénérien, — au bout duquel les deux acteurs se sentent réciproquement inondés de sperme.
   
   "La nature entière se pâme
   Sous un baiser mystérieux,
   Et se mouille comme une femme,
   Sous le vit du plus beau des dieux."
   ("Parnasse satyrique.")

Dictionnaire Érotique moderne. . 1864.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mouiller — [ muje ] v. tr. <conjug. : 1> • fin XIVe; moilier v. 1050; lat. pop. °molliare « amollir », de mollis « mou » I ♦ 1 ♦ Imbiber, mettre en contact avec de l eau, avec un liquide très fluide. ⇒ arroser, asperger, éclabousser, humecter, imbiber …   Encyclopédie Universelle

  • mouiller — MOUILLER. v. act. Tremper, humecter, rendre moite & humide, rendre degoutant d eau. Moüiller un linge dans de l eau, dans du vin. la pluye a moüillé les prez, les chemins. il tombe une petite pluye qui moüille fort. ce broüillard mouille comme de …   Dictionnaire de l'Académie française

  • mouiller — Mouiller, Semble qu il vient de Mollire, Madefacere, Madidare, Madificare, Insuccare, Intingere. Moüiller et destremper, Diluere. Fort moüiller et laver, ou tremper, Macerare. Se moüiller, Madefieri. Moüillé, Madens, Madidus, Vdus, vel vuidus.… …   Thresor de la langue françoyse

  • mouiller — (mou llé, ll mouillées, et non mou yé) v. a. 1°   Rendre humide. Mouiller des étoffes. La pluie avait mouillé les chemins.    Absolument. Le brouillard mouille beaucoup.    Terme de marine. Mouiller les voiles, les arroser par un temps sec.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MOUILLER — v. a. Tremper, humecter, rendre moite et humide. Mouiller un linge dans l eau, une compresse dans du vin. La plaie a mouillé les près, les chemins. Il craint de se mouiller les pieds. Il n a fait que s en mouiller les lèvres, le bord des lèvres.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • MOUILLER — v. tr. Imprégner plus ou moins d’un liquide un corps, une surface, etc. Mouiller un linge. La pluie a mouillé les prés, les chemins. Il craint de se mouiller les pieds. Il n’a fait que s’en mouiller les lèvres, le bord des lèvres. Il a peur de se …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • mouiller — v.i. Sécréter le liquide vaginal. / Désirer : Il mouille pour un boudin. / Ça mouille, il pleut. □ v.t. Mouiller quelqu un, le compromettre. / Mouiller ou mouiller son froc, avoir peur. / Mouiller la meule, prendre la première consommation de la… …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • mouiller — vt. MOLYÎ (Albanais.001, Annecy, Balme Si., Cordon, Morzine, Saxel, Thônes.004, Villards Thônes.028), molyé (Albertville.021, Arvillard.228, Chambéry, Table), mweulyé (Montagny Bozel), C.1, D. => Farfouiller (molyon), Humide (molyé), Laîche… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • mouiller — (v. 1) Présent : mouille, mouilles, mouille, mouillons, mouillez, mouillent ; Futur : mouillerai, mouilleras, mouillera, mouillerons, mouillerez, mouilleront ; Passé : mouillai, mouillas, mouilla, mouillâmes, mouillâtes, mouillèrent ; Imparfait …   French Morphology and Phonetics

  • mouiller — (v.) Il s agit du processus de lubrification propre à chaque sexe, englobant les fluides libérés par le vagin lors de l excitation ou du liquide sécrété par la verge avant l éjaculation. *** Lubrifier, en langage populaire. Voir Lubrification. le …   Dictionnaire de Sexologie

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”