jouir
   Arriver au "summum" du plaisir par l’éjaculation spermatique.
   "Jouir d’une femme", la faire jouir.
   
   "As-tu de l’abbesse
   A la fin joui?"
   COLLÉ.
   
   "Dans peu de temps d’ici, vous verrez un paillard
   Qui viendra pour jouir de son beau corps gaillard."
   TROTTEREL.
   
   "Entre ses bras l’heureux Adam la presse,
   Brûle, jouit, et dans sa folle ivresse
   Il répétait: Perdre ainsi c’est gagner."
   PARNY.
   
   Ah! comme je jouis, mon Dieu! comme je... jouis!... Ça me va dans la plante des cheveux.
   H. MONNIER.
   
   "Il est une heure dans l’année
   Où tout ce qui vit veut jouir,
   Où la vierge et la graminée
   Ressentent le même désir."
   A. D.
   
   "Je possède l’art du casse-noisette
   Qui ferait jouir un nœud de granit."
   ("Parnasse satyrique.")
   
   "Mais, pour faire jouir, j’ai d’ailleurs un moyen
   Qui jusques à ce jour m’a réussi très bien."
   L. PROTAT.
   
   Tellement que s’ils voient passer quelqu’une dont ils aient déjà joui, ils ne disent pas simplement: J’ai baisé une telle, mais bien: J’ai foutu une telle, je l’ai chevauchée.
   MILILOT.
   
   Pas sans moi! pas sans moi!... Ensemble!... joui... jouissons... ensemble... bien ensemble!...
   H. MONNIER.

Dictionnaire Érotique moderne. . 1864.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • jouir — [ ʒwir ] v. tr. ind. <conjug. : 2> • 1112; lat. pop. °gaudire, de gaudere « se réjouir » I ♦ Avoir du plaisir. 1 ♦ JOUIR DE : tirer plaisir, agrément, profit (de qqch.). ⇒ apprécier, 1. goûter, savourer; profiter (de). Jouir de la vie.… …   Encyclopédie Universelle

  • jouir — JOUIR. v. n. Avoir l usage, la possession actuelle de quelque chose, & en tirer les fruits, les emoluments, &c. Jouïr d une terre, d un Office, d un Benefice, d une pension. il jouït de cent mille livres de rente. il est majeur, il jouït de son… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • jouir — Jouir, C est user d une chose à son plaisir, et par consequent posseder icelle chose. ainsi on dit, Jouir d un heritage, pour le posseder et en prendre les fruicts, dont il semble que jouir est plus significatif que posseder. Semble que Jouir… …   Thresor de la langue françoyse

  • jouir — réjouir …   Dictionnaire des rimes

  • jouir — (jou ir) v. n. 1°   Tirer plaisir, agrément. profit de quelque chose (sens le plus voisin du sens étymologique). •   Vous jouirez fort peu d une telle insolence, CORN. Médée, II, 7. •   .... Ce malheureux attendait, Pour jouir de son bien, une… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • JOUIR — v. n. Avoir l usage, la possession actuelle de quelque chose, et en tirer tous les fruits, tous les émoluments, tous les avantages, etc. Jouir d une terre, d un emploi, d une pension. Jouir d une entrée à un spectacle. Jouir d un privilége, du… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • JOUIR — v. intr. Profiter d’une chose qu’on a, qu’on possède, en goûter le plaisir, l’agrément, etc. Jouir de sa bonne fortune. Il sait jouir de la vie. Il jouit du présent, sans trop s’occuper de l’avenir. Jouir de la victoire. Jouir des plaisirs du… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • jouir — v.i. Éprouver l orgasme. / Subir une grande douleur : Le dentiste m a fait jouir …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • jouir — (v.) Summum de tous les plaisirs, jouir c est atteindre le plus haut niveau dans l excitation, le moment pendant lequel le corps est secoué par l orgasme en plus de libérer au cerveau un mélange de substances endorphines créant l euphorie. ***… …   Dictionnaire de Sexologie

  • jouir — vi. (d une terre, d un bien, de sa retraite ...) : gôdi (Samoëns), profitâ <profiter> (Albanais, Villards Thônes). E. : Ferme. Fra. Jouir d un plaisir : profitâ d on plyaizi (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”