(le) jeu


(le) jeu
   Celui que presque tous les hommes et presque toutes les femmes savent jouer et aiment à jouer — quoique souvent il ne vaille pas la chandelle qu’on use en son honneur par les deux bouts.
   
   "J’en jurerais, Colette apprit un jeu
   Qui, comme on sait, lasse plus qu’il n’ennuie."
   LA FONTAINE.
   
   "Il était une fillette
   Coincte et joliette
   Qui voulait savoir le jeu d’amour."
   ("Farces et moralités.")
   
   "Vous et monsieur, qui, dans le même endroit,
   Jouiez tous deux au doux jeu d’amourette."
   LA FONTAINE.
   
   Le jeu te plaît, petite? Alors, nous allons recommencer.
   A. FRANÇOIS.
   
   "Adieu, conquêtes,
   Joyeuses fêtes,
   Où le champagne au lansquenet s’unit;
   Belles soirées,
   Nuits adorées,
   Qu’un jeu commence et qu’un autre finit."
   GUSTAVE NADAUD.

Dictionnaire Érotique moderne. . 1864.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jeu De Rôle — Pour les articles homonymes, voir Jeu de rôle (homonymie). Cet article fait partie de la série …   Wikipédia en Français

  • Jeu de role — Jeu de rôle Pour les articles homonymes, voir Jeu de rôle (homonymie). Cet article fait partie de la série …   Wikipédia en Français

  • Jeu de rôles — Jeu de rôle Pour les articles homonymes, voir Jeu de rôle (homonymie). Cet article fait partie de la série …   Wikipédia en Français

  • JEU — QU’IL soit individuel ou collectif, le jeu est une activité qui semble échapper, presque par définition, aux normes de la vie sociale telle qu’on l’entend généralement, puisque jouer c’est précisément se situer en dehors des contraintes qui… …   Encyclopédie Universelle

  • jeu — (jeu) s. m. 1°   Action de se livrer à un divertissement, à une récréation. 2°   Action de se jouer. 3°   Jeu de mots. 4°   Les Jeux, divinités. 5°   Amusement soumis à des règles, où il s agit de se divertir sans qu il y ait aucun enjeu.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • jeu — JEU. s. m. Recreation, passetemps, action gaye & folastre, par laquelle on se divertit, on se resjouit. Jeu innocent. jeu sans malice. jeu d enfant. je n aime point ces jeux là. ce sont de rudes jeux. quel jeu? ils s entrepoussent, ils se pincent …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Jeu d'argent — Jeu Pour les articles homonymes, voir Jeu (homonymie). On peut définir le jeu comme une activité de loisirs d ordre physique ou bien psychique, soumise à des règles conventionnelles, à laquelle on s adonne pour se divertir, tirer du plaisir et de …   Wikipédia en Français

  • JEU - Ethnologie du jeu — Dans quelle mesure existe t il une ethnologie et une sociologie du jeu? Quelles sont leurs bases et leurs limites? Biologistes et psychologues présentent de multiples arguments pour justifier l’hypothèse d’un instinct et d’un besoin de jeu qui… …   Encyclopédie Universelle

  • JEU - Jeu et rationalité — En tant que facteur de culture, le jeu est primordial. Un des premiers, sinon le premier, à s’en être aperçu et à s’être interrogé sur les fonctions anthropologiques du jeu est le critique hollandais J. Huizinga, dans son livre maintenant… …   Encyclopédie Universelle

  • JEU - Le jeu chez l’enfant — L’importance du jeu a toujours été aperçue par la pédagogie, depuis Platon qui prônait déjà des jeux éducatifs pour les jeunes enfants. Le jeu est passé au premier plan des préoccupations avec les divers mouvements dits d’éducation nouvelle, aux… …   Encyclopédie Universelle

  • jeu-concours — jeu [ ʒø ] n. m. • XIIe; giu 1080; lat. jocus « badinage, plaisanterie » I ♦ 1 ♦ Activité physique ou mentale purement gratuite, qui n a, dans la conscience de la personne qui s y livre, d autre but que le plaisir qu elle procure. ⇒ amusement,… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.